Alors qu’on remplace son smartphone tous les trois ans en moyenne, entre 100 et 150 millions de vieux téléphones seraient stockés dans les tiroirs des Français. Mais que faire de ces déchets numériques ? Doit-on les jeter purement et simplement à la poubelle ? Zoom sur les alternatives.

La France est le huitième producteur d’e-déchets au monde. Ces déchets électroniques, qui contiennent pourtant des métaux précieux et des polluants dangereux, ne sont pas systématiquement recyclés si on les jette à la poubelle. Trois solutions existent pour se débarrasser de son smartphone.

vieux-tel2

On répare

Souvent, un petit coup de vis ainsi qu’un changement de pièce suffisent pour redonner vie à un mobile. La Recyclerie, à Paris, ou les ateliers des repair café, qui entendent lutter contre l’obsolescence programmée, peuvent vous accueillir pour vous aider à faire revivre votre appareil. L’idée : glaner de nombreux conseils et surtout passer un moment convivial en réparant son objet.

Image result for vieux telephone

On revend ou on donne

Oubliez les sites de vente de particulier à particulier, comme Le Bon Coin. Pensez plutôt aux plateformes spécialisées en mobiles reconditionnés, qui tirent leur épingle du jeu entre le secteur du neuf et de l’occasion. Back market, Love2recycle, Magic Recycle ou Mobilorama achètent votre produit, puis le revendent après l’avoir rénové avec des pièces neuves ou de deuxième main. Sur ces sites, vous pouvez d’ailleurs vous procurer un téléphone reconditionné à prix cassé.

Image result for vieux telephone recyclage

Vous pouvez également frapper à la porte d’associations, qui ont des ateliers de réparations, comme le réseau Envie ou Emmaüs. Selon cette dernière, 30 % des produits qu’elle récupère dans ses ateliers du Bocage peuvent être remis à jour, rapporte Europe 1. Et, ainsi, les téléphones ont la chance de trouver preneur.

On recycle

Si vous ne souhaitez pas vendre votre smartphone, le donner ou le réparer, pensez au recyclage, qui permettra de séparer les composants dangereux des pièces à récupérer pour le réemploi. La plateforme Eco-systèmes trouve, en quelques clics, les points de collecte près de chez vous, que votre téléphone marche encore ou pas. 1,5 million de personnes se sont connectées en 2014 ; en priorité, pour se débarrasser… de leurs mobiles.

Outre les services après-vente des marques (pour la réparation) et les associations, pour faire un don, l’entreprise répertorie les déchetteries et les enseignes les plus proches. Le mobile peut alors être déposé dans un bac, estampillé Eco-systèmes, présent dans de nombreuses grandes surfaces.

L’entreprise s’engage ensuite à collecter et regrouper vos smartphones pour les envoyer dans les sites de recyclage régionaux. Selon Mélissa Bire, membre d’Eco-systèmes, « la logistique et le recyclage de gros et de petits appareils, comme les électroménagers, les télévisions, ou les sèche-cheveux, génèrent environ 3 600 emplois ».

Sa société incite également chaque particulier à échanger un bien qui fonctionne, mais dont il n’a plus d’utilité, en publiant une annonce (générée par Eco-systèmes) sur son profil Facebook. Une autre solution pour 7 % des utilisateurs connectés en 2014.

source : Up le mag

Publicités