Aujourd’hui seuls 2% des actifs vont travailler a vélo. Si vous vous rendez au travail à vélo, votre employeur peut vous accorder une indemnité kilométrique vélo de 25 centimes d’euros par kilomètre.

Une indemnité kilométrique vélo très motivante pour les salariés

Cette indemnité est facultative ; les employeurs ne sont pas obligés de la mettre en place. Mais on constate qu’elle fonctionne très bien dans les entreprises qui l’accordent. Le nombre de cyclistes y est rapidement multiplié par deux. Au bout d’un an, on note même une augmentation des usagers du vélo de 125 % !

velo

Pour les salariés du secteur privé, l’indemnité kilométrique vélo de 25 centimes d’euros est multipliée par la distance aller-retour la plus courte pouvant être parcourue à vélo entre le lieu de résidence habituelle du salarié et son lieu de travail ainsi que par le nombre de jours de travail annuel.

Les entreprises sont encouragées à mettre des vélos à disposition de leurs salariés

Depuis le 1er janvier 2016, une entreprise qui met, de façon facultative, à disposition de ses salariés des vélos, pour leurs déplacements domicile-lieu de travail, peut réduire du montant de son impôt sur les sociétés les frais générés par cette mise à disposition gratuite, dans la limite de 25 % des frais engagés pour l’achat ou l’entretien de la flotte de vélos, y compris s’ils sont électriques.

Liste des entreprises accordant l’indemnité kilométrique vélo sur le site de l’Observatoire de l’indemnité kilométrique vélo

Pour les salariés du secteur public, l’indemnité kilométrique vélo est actuellement expérimentée (depuis le 1er septembre 2016 jusqu’au 31 août 2018) auprès des agents des ministères en charge du développement durable et du logement ainsi que des établissements publics qui en relèvent.

Vous pouvez utiliser un vélo classique ou un vélo à assistance électrique.

Si vous utilisez votre vélo pour aller à la gare ou à une autre station de transport public, l’indemnité kilométrique vélo peut être cumulée avec le remboursement des frais de transport public domicile-travail.

Cette indemnité kilométrique vélo est exonérée d’impôt sur le revenu, comme c’est déjà le cas pour la contribution de l’employeur aux frais de transport en commun des salariés ou d’abonnement à des services publics de location de vélos. Toutefois, cette exonération est limitée à 200 € par an.

Publicités